Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 21:13

C'est sûr ce n'est pas un couteau qui peut plaire à tout le monde.
Moi même j'ai mis du temps pour pleinement l'apprivoiser avant de conclure par un
"c'est génial".

La ligne est effectivement tirée de l'Eclat de Valette, mais encore plus fine, il fallait oser.
Même la lame se permet un faux tranchant.

Le couteau est constitué de platines en titane et de "plaquettes" en acier, toutes les deux texturées mais pas de la même façon :
Craquelure pour les platines, pointillisme pour les plaquettes.
De plus ce qu'on ne voit pas en photo c'est que dans celles de la plaquette il y en a de deux sortes qu'on ne distingue que sous des angles différents : l'une sort nettement plus claire que l'autre.
Le titane sort légèrement jaune et l'acier légèrement bleu ce qui créé également des nuances intéressantes.

Quand au système c'est tout bête il suffit de tourner d'un quart de tour une petite molette montée sur un pas fileté pour libérer ou bloquer la lame.

8cm de lame, 80 grammes, le couteau date de 2009
8cm de lame, 80 grammes, le couteau date de 2009
8cm de lame, 80 grammes, le couteau date de 2009
8cm de lame, 80 grammes, le couteau date de 2009

8cm de lame, 80 grammes, le couteau date de 2009

Et toujours l'ancien couteau que j'avais fait faire à Alain en 2012 :

Piémontais en os de boeuf sans platines, mitres titane
Piémontais en os de boeuf sans platines, mitres titane
Piémontais en os de boeuf sans platines, mitres titane
Piémontais en os de boeuf sans platines, mitres titane

Piémontais en os de boeuf sans platines, mitres titane

Partager cet article

Repost 0
Published by Pat
commenter cet article

commentaires