Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 19:04

La Collection :

 

Pour autant que je sache, collectionner est une activité qui remonte à mon enfance, mais je suis atypique, je cherche la diversité avant tout ce qui diminue la valeur de mon "entassement" (trés limité au regard d'autres collectionneurs).

La collection de couteaux est une collection comme une autre, un couteau est un peu le bijou de l'homme et a, encore aujourd'hui, une utilité quotidienne.

Pour moi un couteau industriel est un objet froid et sans vie c'est pourquoi aujourd'hui je n'en posséde presque plus.

De plus faire réaliser ses propres formes assure d'obtenir des pièces véritablement uniques et personnelles.

C'est pourquoi, plus le temps passe, plus ma collection est centrée vers mes propres designs qui restent ma pleine et entière propriété intellectuelle (Copyrights) et ne sont pas reproductibles sans mon consentement.

 

 

Créer des couteaux ?

 

Je met mon énergie au service de la concrétisation d'objets esthétiques dont j'ai "rêvé" les yeux ouverts (le couteau connait beaucoup de contraintes techniques).

 

J'ai toujours été attiré par la création dans tous les domaines (dessin, musique, photo, image numérique, 3D..), et la coutellerie m'a permis de verser dans le concret et d'apprendre à connaître les matières (surtout les différents aciers et bois) et les techniques mécaniques.


Depuis mon enfance j'ai baigné dans la création et dans le processus de réflexion qui l'accompagne.

M'exprimer par l' "art"  je ne peux pas m'en passer ("i NEED this job !" comme disait E. kakou)
Mettez ça sur le compte d'une quelconque psychologie ou éducation, c'est surement en partie vrai.


Faire de la photo m'a fait comprendre que chaque élément devait être réfléchi et qu' avoir un bon résultat ne laisse pas de place au hasard.
La photographie noir et blanc m'a apprit à privilégier la composition, le cadrage m'a apprit à cerner l'essentiel.
Pour moi la forme doit l'emporter sur la couleur qui est d'une importance mineure. C'est un peu comme dire "le fond doit l'emporter sur la forme".

A force de chercher j'ai fini par acquérir une capacité d'analyse de mes "oeuvres".

 

Mais cela ne m'empêche pas de jouer principalement avec mon instinct, je n'intellectualise pas tout, bien au contraire : Je jette des dessins sur le papier parfois sans y avoir réflêchi bien longtemps (mais ils résultent d'un processus de recherche préalable).


Dans les écoles d'art on apprend, comme en politique, à se créer un discours, mais cela est artificiel, compassé.
En ce qui me concerne le moment ou jailli l'éclair de la création, après quelques errements désordonnés, est source de joie : On sait ce qu'on veut exprimer, on sait comment le faire.

 

La coutellerie, de par son exigence technique, et son ouverture sur beaucoup de matériaux, m'a permis de m'appuyer sur un cadre précis mais où beaucoup reste à inventer (ou du moins à réinterpréter) :

La plupart des couteaux restent trés classiques et je ne déteste rien de plus que de refaire un 36eme clone de quelque chose.

 

 

Aujourd'hui et demain

 

Si par le passé je me contentais, comme beaucoup, de quelques customisations sur des industriels, mon budget couteau prend actuellement 100% de mes petits revenus disponibles, une vraie passion.

Par manque de place et d'équipement je ne forge pas et j'ai décidé que m'entourer de vrais couteliers apporterait à l'objet une vraie qualité.

C'est pourquoi plus le temps passe plus je me consacre à élaborer des designs sur des concepts.

Pour moi le plus important dans un couteau est la forme, puis vient le contraste, et enfin la couleur.

J'aime à toucher au plus de matières possibles.

(A ce propos je tiens à dire au passage qu'utiliser des matières luxueuses est trop souvent un prétexte pour une sur-facturation, que cela ne change pas une forme médiocre, et peut aboutir à une surcharge esthétique).

Je me situe à la frontière entre le "moderne" pour les formes (ce qui ne veut pas signifier que je fasse dans le "tactique") mais j'ai une préférence pour les matières naturelles.

 

Le dialogue avec les couteliers est constant et il dépend de leur personnalité, bien sûr il est essentiellement technique mais certains ont une ame d'artiste et apportent des plus values au couteau, du moment que l'on s'est concertés, je suis toujours ouvert à leurs propositions qui s'avérent la plupart du temps trés intéressantes.

 

J'aime à me tourner vers les autres, et dés l'adolescence je voulais créer des collaborations dans une perspective créatrice.

Aujourd'hui je le réalise avec des artisans passionnés comme moi.
Je pense que créer de belles choses résulte à la fois d'un instinct (l'homme préhistorique déjà peignait les cavernes) et d'un processus intellectuel non réprouvable, celui là même qui nous a permis d'évoluer.

Enfin, comme pour tout le reste, évoluer est question de rencontres, et il y a beaucoup de gens intéressants et sympathiques sur Terre : )

 

 

A votre disposition

 

Je souhaite de plus en plus collaborer à des projets communs pour faire réaliser des Designs.

Ainsi n'importe qui peut me demander de travailler sur un théme et d'être en prise directe avec l'artisan.

D'ailleurs, si vous êtes un passionné de couteaux, j'étend ce principe à ma propre collection puisque quand j'ai un projet qui va être réalisé il est possible de demander une 2eme pièce pour vous (il faut le demander avant à l'artisan afin qu'il effectue le travail en double).

Fabrice Delbart (projets "Fabulous") et Guillaume Antoniucci (couteau "Orca" et "Frelon") vont proposer très prochainement ces pièces d'exception au grand public.

J'espère continuer dans cette voie et partager avec le plus de gens possible ma passion.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pat
commenter cet article

commentaires

Achel 17/01/2016 23:53

Faut pas hésiter à venir nous faire profiter de ta collection et de tes superbes photos sur le coutographe ! tu as vraiment des pièces exceptionnelles et surtout tes collaborations.

Très sincèrement,

Pat Silicate 18/01/2016 19:08

Merci à toi Achel, je passerais vous voir :)