Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 12:08

Ce couteau a été conçu comme étant un couteau tribal, c'est un design perso réalisé par Daniel Cerbera, dont j'ai fait la petite sculpture sur le manche.

1ere esquisse du Maori :

1ere esquisse

 


J'en ai dessiné les formes avec cette drôle de dame, pardon de lame, dont l'utilité reste encore un peu mystérieuse (probablement une sorte de skiner, ou quelque chose pour décrocher les coquillages) et c'est tant mieux.

 

Dessin informatique finalisé du couteau :

Le Maori

 

 

Cette lame se devait d'avoir un aspect forgé ce qu'a trés bien rendu Daniel Cerbera. Il a d'ailleurs également très bien traduites les formes initiales et l'esprit de mon dessin, bravo à toi Daniel ! Je souhaite également souligner içi son extrême gentillesse et pense que nous sômmes appelés à d'autres futures collaborations Smile


en main




J'ai choisit du bois d'if dont j'aime l'aspect, et contrairement à ce qui est préconisé pour ne pas brouiller les traits d'une sculpture, je voulais un bois un peu veiné pour
obtenir un résultat + naturel.
Daniel, sur ma demande, m'a laissé le manche à dégrossir afin de pouvoir réaliser ma petite sculpture.

Initialement elle devait être beaucoup + importante et située vers la tête mais la lentille m'en a empêché, de plus la section carrée était beaucoup + étroite (ce qui a induit un visage tout en longueur) que je ne l'avais prévue avec une section ovoïde.
Résultat elle ne mesure que 2cm sur 4 environ. C'était la 3eme fois que je réalisais une sculpture et la 2eme fois que c'était un visage, et si c'est vrai que je voulais m'en tenir à de l'art primitif, certains éléments du visage ne dépassaient pas 3 millimètres..Dans ces conditions là j'estime m'en être finalement bien sortit.
profils




Si le visage sortant du manche pourrait être un esprit guerrier sortant des arbres............. :
arbre




........ il n'en demeure pas moins que les formes du Maori semblent respecter un thème récurrent chez moi (à l'insu de mon plein gré) : La mer.
Effectivement elles empruntent aux créatures océaniques (surtout au corps du dauphin et à la pince du crabe) ce qui est en droite ligne du concept de départ d'une peuplade insulaire.
avec truite



Enfin si ce visage n'est pas en adéquation totale avec la morphologie des Maoris, il s'agit peut-être d'une divinité, et il faut croire que l'idée des sculptures mystérieuses de l'île de Pâque a reprit le dessus dans mon inconscient.
close up



Le traitement du bois a été fait avec un vernis enlevé par la suite et qui a vitrifié le 1er millimètre du bois. L'aspect est ciré et le toucher est aussi très doux en main.

J'ai voulu que le couteau ait une bonne taille : Si vous sortez une lame de 7cm devant un indigène à mon avis il est mort de rire.
La lame fait donc 13cm de long pour 3,5cm de large.

Le couteau fait  26cm déplié, et  pése seulement 100 grammes tout rond.

plié

Partager cet article

Repost 0
Published by Pat
commenter cet article

commentaires

saliceti 05/11/2012 19:58

belle bête! le plus surprenant, c le rapport taille/poids.
Donc, une bien satisfaisante collaboration.

Pat 05/11/2012 21:22



Ha oui ça ce sont les piémontais...Et puis l'if est un bois léger.



DanielC 04/11/2012 18:57

SAlut Pat.... je n'avais pas eu l'occasion de le voir fini et franchement je ne suis pas déçu!!!!! bravo
J'ai toujours cette appréhention de laisser un couteau a finir par le client, et là et bien, au contraire tu relèves la technicité avec cette superbe finition et cette scuture....
Merci Pat!

Pat 04/11/2012 20:38



C'est moi qui te remercie encore Daniel !!


Tu fais du beau travail, et ce dans la bonne humeur, c'est super.



Le coutographe 03/11/2012 21:56

QUEL BEAU DECAPSULEUR !!!
;-)

blague à part, la lame est splendide avec cette finition "truite",
le bois d'if utilisé pour le manche est superbe
la sculpture est discrète et très sympathique
le tout fait de ce couteau une pièce unique et d'exception.
Bravo pour se travail en équipe et très bel hommage aux Maoris

Pat 04/11/2012 03:38



Merci Max !