Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 21:11

Que dire sur ce couteau si ce n'est qu'effectivement avec ses couleurs chatoyantes et changeantes c'est bien le truc à emmener en société si vous voulez  y "briller" :)

Mais "pas que" puisqu'il y a aussi une consonance tribale.
Alors sinon pour la petite histoire (vous le savez je tourne beaucoup autour du thème de la mer) le bleu/vert/jaune (suivant les angles) irisé et mouvementé symbolise la mer en furie,
et les petites billes cuivrées au centre du losange magnétique symbolisent les bateaux attirés par la zone maléfique :)

J'ai fait ce couteau entièrement à l'instinct, il est excessif, il est plein de petits défauts, mais je me suis bien amusé et je suis content du résultat....Et vous ?

 

 

Avant modifications :

avant

 

 

Travail des mitres et de la lame :

lametriangle

 

 

Nouvelles plaquettes :

DSC01656

 

 

Nouvelles formes du manche et collage des plaquettes :

DSC01715

 

 

 

Le couteau terminé :

finito

 

 

 

Léger pour de la mitre et des plaquettes résine : 110 grammes

lame 9cm
Prise en main idéale  ( déjà d'origine mais optimisé avec un manche moins large et + épais)
Coupe fort malgré du 440, aussi peut être à cause de l'émouture creuse  accentuée : épaisseur de papier à cigarette au tranchant.
Système smooth.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pat
commenter cet article

commentaires

Le coutographe 10/09/2012 17:30

whaou très classe comme customisation. ça plairait aux américains c'est certain.
ça flashe

Pat 10/09/2012 18:38



Merci, oui c'est certain c trés flashy



saliceti alex 10/09/2012 11:31

belle réussite, belle couleur, et surtout je trouve la ligne générale améliorée; je suis plus réservé sur les triangles sur la lame, mais c'est tellement personnel, donc subjectif.

Pat 10/09/2012 18:41



Merci Alex.


En ce qui concerne les triangles c vrai qu'il y a matière à débat.. Je dirais simplement que j'estimai que le manche était beaucoup trop chargé pour laisser une lame nue.